PEB-PGS Les Vols de Nuit Le Trafic Les Riverains La Concertation L'Environnement L'Avenir de St Ex La DTA Le CFAL

 Vous êtes ici: Accueil > Le CORIAS > Positions et Avis > Les Vols de Nuit

LES VOLS DE NUIT

LA SITUATION ACTUELLE

En 2004 le trafic de nuit entre 22h et 6h s’est élevé à 7449 mouvements soit 6% du trafic total.

Plus de la moitié de ces mouvements a eu lieu entre 22h et 23h30  

 

Depuis 1999 un certains nombre de mesures ont été adoptées sur St Exupéry concernant les vols de nuit: 

Depuis le 1/7/1999, les avions de chapitre 2 ( appareils à réaction de première génération) sont interdits entre 23h15 et 6h pour les décollages et entre 23h30 et 6h15 pour les atterrissages.  

Depuis le 1/4/2002 ils sont totalement interdits de vol en Europe.

Depuis  11/2003 les avions les plus bruyants du chapitre 3 (appareils à réaction de Deuxième génération) sont interdits entre 23h30 et 6h 

L’utilisation de nuit des inverseurs de poussée est interdite depuis le 1/11/2003

Suppression des appareils « hushkités » avions de chapitre 2 munis de silencieux qui échappaient à l’interdiction érigée en 1999

Interdiction des approches à vue

A partir d'Octobre 2006  les plages horaires d’interdiction de vol de nuit pour les avions les plus bruyants seront  avancées à 22h pour les décollages et 22h15 pour les atterrissages. (decret de Nov 2005)

 

Ces actions, présentées par l'aéroport comme des avancées significatives pour la réduction des nuisances nocturnes, ne sont en fait que des mises en conformité avec la législation européenne ( Voir plus bas)

 

Les Prévisions de trafic Nocturnes

Les Prévisions de trafic contenues dans le PEB de 2002 retiennent le chiffre de 7% comme part du trafic nocturne sur le trafic total de l'aéroport.

Compte tenu de l'évolution du trafic total prévu dans ce PEB (Voir page : Avenir de St Exupéry), c'est donc un trafic nocturne de 

11900 mouvements prévus à l'horizon 2010 

16800 mouvements prévus à l'horizon 2020

Soit une augmentation de 60% du trafic nocturne de 2004 à 2010 !!!

 

Il faut rappeler que :

La Commission d’Enquête relative à l'enquête publique de 2004 sur le PEB de Lyon St Exupéry,  a demandé dans ses recommandations "Une réduction significative des vols de nuit."

Dans ses Engagements pour l'environnement l'aéroport s'engage "à  faire des propositions pour diminuer la gène sonore la nuit"

 

Nous sommes donc loin du compte !!

L’AVIS DU CORIAS

Dès la mise en service de l’aéroport en 1975 les riverains et les élus ont manifesté une forte opposition aux vols de Nuit.

En 1997 et 1998 les riverains ont manifesté avec le mot d’ordre « NON aux vols de nuit », dans les mêmes années ils ont agit contre l’implantation de compagnies spécialisées dans le fret avionné pour éviter de voir augmenter les mouvements d’avions bruyants la nuit.  (voir page: Trafic)

Toujours dans les mêmes années plus de 5000 riverains se sont positionnés par écrit contre « Les vols de nuit ». Cette pétition a été remise en main propre au Ministre des transports  et au Ministre de l’Environnement.

L’Italie, l’Allemagne, la Belgique et la Suisse sont les premières nations européennes à avoir adopté l’interdiction des vols de nuit sur les principaux aéroports. En France, les riverains d’Orly ont réussi, il y a 30 ans, à imposer un couvre-feu de 23 h 30 à 6 h. 

 

Une mobilisation Européenne générale pour l’interdiction des vols de nuit …

  

Le grand défi dans l’approche des bruits d’avions, est de trouver un équilibre entre certains intérêts économiques d’une part, et la qualité de vie des résidants autour des aéroports d’autre part. Ce constat a conduit  la Cour Européenne des Droits de l’Homme à juger en 2003, que "les Etats ont l’obligation de maintenir un équilibre équitable entre les intérêts des résidents et les intérêts des utilisateurs des services aéroportuaires pendant la nuit, énonçant qu'une bonne nuit de sommeil est un droit de l'homme."

.

La directive 2002/30 de  la Communauté Européenne  représente la pierre angulaire de la politique européenne dans le domaine de la limitation du bruit des avions. En vertu de la législation européenne, les autorités nationales, régionales ou locales des Etats Membres peuvent prendre des mesures appropriées sur les restrictions d’exploitation liées au bruit dans les aéroports de l’Union européenne si des situations spécifiques autour de certains aéroports justifient des limitations des vols de nuit. Cette directive applique les principes de « l’approche équilibrée » pour gérer les problèmes du bruit, qui ont été introduits par l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) en 2001. Cette approche a été approuvée par tous les états membres de l’OACI.

  

Le 26 janvier 2004, des députés du Parlement Européen ont déposé devant le Parlement Européen une demande d’interdiction des décollages et atterrissages de nuit sur les aéroports européens entre 23h00 et 7h00, considérant d’une part que le bruit constitue une des menaces les plus sérieuses pour la santé, notamment celle des enfants, d’autre part, que le bruit occasionné par les procédures d'atterrissage et de décollage est particulièrement nuisible durant la nuit, que plus de 10 millions de personnes souffrent, en Europe, de nuisances sonores dues au trafic aérien et que même si une diminution du niveau acoustique est possible grâce au progrès technique, l'augmentation considérable du trafic aérien annulera ces effets. 

 

Une pétition des professionnels de santé pour l’arrêt des vols de nuit diffusée par l’Union Française Contre les Nuisances des Aéronefs (UFCNA) informait le ministre de la santé des multiples impacts sur la santé des nuisances sonores nocturnes «  la nuit l’exposition chronique au bruit perturbe considérablement le sommeil, elle provoque des difficultés d’endormissement, des réveils répétés et des manifestations neurovégétatives » et lui demandait « d’intervenir en urgence pour l’instauration d’un couvre-feu sur les aéroports implantés en zones urbanisées »

 

Des projets d'amélioration qui demeurent insuffisants...

Certes des progrès sont encore à attendre de la part des constructeurs d'avions en matière de réduction de bruit, sous la pression des organismes internationaux comme l’ACI (Airports Council International),  structure représentative des gestionnaires d’aéroports à travers le monde, ou autres.

Mais ces évolutions coûtent chers, ne sont appliquées que sur les nouveaux avions, et sont compensées par l'augmentation de trafic qu'elles autorisent.

      

 La suppression des vols de nuit par la mise en place d’un couvre-feu de 22 h à 6 h est une revendication persistante du CORIAS.

Aujourd’hui cette demande se heurte au refus des différents acteurs de l’aviation civile, elle est la pierre d’achoppement de  la "Charte" des engagements pour l’environnement que les riverains ont refusé de  signer. (Voir page Engagement pour l’environnement)

 Le CORIAS a également refusé le point qui permettait au préfet de donner son accord à une compagnie aérienne pour qu’elle puisse effectuer une rotation supplémentaire la nuit

La demande des riverains est que soit appliqué à Saint Exupéry, les mêmes accords qu’à Roissy, à savoir: la non ré-affectation des créneaux horaires nocturnes libérés. Permettant ainsi une réduction progressive de vols de nuit.

Encore une fois le CORIAS est pour un développement raisonné d'un aéroport au service de la région.

Le nouveau Président de  la CCI, s'adressant aux riverains, annonce dans le dernier journal de St Exupéry "Dialogue"  «Je ne suis pas contre vous mais avec vous, à l’écoute de vos propositions et de vos initiatives. Affirmer nos ambitions pour l’aéroport ne veut pas dire sacrifier vos communes. »  

Sûrs que ces paroles ne sont pas vaines, voilà quelques questions que nous lui poserons lors de nos rencontres à venir

 

« A quand une étude prospective sur les alternatives possibles aux vols de nuit ? » 

« Combien coûte l’ouverture de l’Aéroport la nuit »  

« Dans le cahier des charges régissant l’installation de nouvelles compagnies y compris « lowcost » quelle attention sera portée aux vols de nuit ?  

« Arriverez vous à augmenter le taux de remplissage des avions et par de là même réduire le nombre de mouvements »  

« Avez vous envisagé un nombre annuel maximum de mouvements en rapport avec la tolérance des Riverains ? » 

Contacts     Plan du Site     Actualité   Publications

CORIAS Mairie de Pusignan  69330    association.corias@laposte.net    Copyright © CORIAS 2005 Dernière mise à jour 06/02/2006