PEB-PGS Les Vols de Nuit Le Trafic Les Riverains La Concertation L'Environnement L'Avenir de St Ex La DTA Le CFAL

Vous êtes ici: Accueil > Le CORIAS > Positions et Avis > Le CFAL

LE CONTOURNEMENT FERROVIAIRE DE L’AGGLOMÉRATION LYONNAISE     C.F.A.L. 

RFF (Réseau Ferré de France)  est maître d’ouvrage des projets C.F.A.L. et Lyon Turin 

  

DE QUOI S’AGIT-IL ?

Le projet concerne les études préliminaires d’une nouvelle voie ferrée destinée à répondre à l’engorgement du noeud ferroviaire lyonnais

Il s’inscrit dans une politique des transports, à l’échelle nationale et européenne, visant à rééquilibrer les différents modes de transport afin d’éviter une prédominance excessive du transport routier par rapport aux autres modes.

Ce projet a fait l’objet du débat public qui a eu lieu en 2001-2002 en même temps que le projet de contournement Ouest de Lyon, dit COL.

A cette date les associations et beaucoup d’élus se sont élevés contre  le fait que :

Le projet CFAL a été rajouté «à la dernière minute» dans le débat public sur le COL. L’information aux personnes concernées a donc été faussée et, étant de tout autre nature que le COL, il aurait du faire l’objet d’un débat public spécifique la loi interdisant de réaliser un débat public sur deux sujets différentes.

Le contenu initial du projet CFAL qui s’appelait Contournement FRET de l’Agglomération Lyonnaise, est devenu APRÈS le débat public, contournement FERROVIAIRE  de l’Agglomération Lyonnaise.

Si le débat public n’est plus à l’ordre du jour, cela ne signifie pas pour autant qu’il  n’y aura pas de nouvelles consultations. D’où le principe de réunions publiques au cours de la phase de consultation.

Le pilotage de ce projet a été confié à une structure appelée COPIL, présidée par le préfet de région et dans laquelle les différentes communes et communautés régionales sont représentées (mais pas les associations de riverains !).

La décision ministérielle du 26 décembre 2006 a arrêté  (Voir carte ci-dessous):

Le tracé « dit A » du fuseau NORD reliant la zone d’Ambérieux en Bugey à la zone aéroportuaire de ST Exupéry, qui « colle » au plus près des infrastructures existantes A42, LGV

Le périmètre d’étude de la partie SUD reliant la zone aéroportuaire de ST Exupéry à la voie existante de la vallée du Rhône.

Le couplage de ce projet avec l’avancement du projet LYON TURIN et son raccordement avec la zone aéroportuaire de ST Exupéry.

La confirmation de la mixité de ces 2 lignes : fret et voyageurs, avec 80% FRET    20% VOYAGEURS.

Le phasage de ces projets : la 1ère phase du projet Lyon Turin étant la liaison FRET aéroport de ST Exupéry  ↔ Sortie du Tunnel de la Chartreuse   (report de la LGV Voyageurs )

 

Année 2007

Mi 2007 à mi 2008

Le calendrier :Études préliminaires de la partie Sud pour proposer plusieurs fuseaux possibles.

Études préliminaires de la partie Sud pour proposer plusieurs fuseaux possibles.

Études de l’APS (Avant Projet Sommaire) de la Phase 1 du projet Lyon Turin

Consultations publiques prévues en Septembre 2007

Études de l’APS (Avant Projet Sommaire) de la partie Nord

 

 

 

 

Consultations publiques prévue en Fin 2008

Le coût total du Projet CFAL Nord & Sud est estimé à 3 Milliard d’Euro

Ce projet est intégré dans les dernières études du projet Lyon Turin, mise en œuvre de la politique volontariste de la collectivité lyonnaise en matière de développement du transport régional de voyageurs.

 

  Pour plus de détail consulter le site www.rff-cfal.info

L’AVIS DU CORIAS

Développer le transport de marchandises par FER plutôt que par route  OUI …….MAIS pas n’importe comment

 

Le projet CFAL est la concrétisation de  la DTA -Directive Territoriale d’Aménagement- qui consacre l’Est Lyonnais au service exclusif du développement de la plateforme aéroportuaire de St Exupéry, ainsi qu’aux grands flux de marchandises ferroviaires et routiers. Ce trafic ayant lieu de jour comme de nuit 

L’ouverture aux voyageurs et le couplage du CFAL avec la ligne Lyon-Turin entraîne un passage obligé par la gare de Saint Exupéry, destinée à devenir la 3ème gare lyonnaise.

 Et ceci au détriment du développement des communes concernées.

 

  Par lettre du 18 Juillet 2005 adressée au Préfet du Rhône, le CORIAS à communiqué ses Remarques et avis sur ce projet de contournement ferroviaire.

La Décision Ministérielle insiste sur la nécessité "d’attacher la plus grande attention aux mesures d'insertion et d'accompagnement du projet vis-à-vis des futurs riverains, notamment sur le volet du bruit…"

OUI Mais Le CORIAS DEMANDE  

Le périmètre d’étude défini par décision ministérielle est-il le plus pertinent ?

Quelles seront les infrastructures routières associées à ce projet ? (Plateforme de fret, Voies d’accès, Trafic induit,…

Que fera-t-on pour les riverains qui, eux, existent déjà ?   

Si le train passe à côté de chez moi quelles protections seront envisagées ? 

Quel budget est prévu pour la protection de l’environnement et la qualité de vie des riverains ? 

Combien de trains vont passer de jour comme de nuit à-côté de chez moi ? etc;..etc..

C'est maintenant qu'il faut nous mobiliser et nous manifester

LES  HYPOTHESES  DE FUSEAUX

Carte source RFF 2007

Contacts     Plan du Site     Actualité   Publications

CORIAS Mairie de Pusignan  69330    association.corias@laposte.net    Copyright © CORIAS 2005 Dernière mise à jour 12/03/2007